KU NYE ET THÉRAPIES EXTERNES

Le massage Ku Nye est une des thérapies de la médecine traditionnelle tibétaine, dont le nom, Sowa Rigpa signifie « science de la guérison » et «nourriture de la conscience ». Ainsi, le Ku Nyé allie la sagesse de cette médecine ancestrale à la conception yogique du corps énergétique pour rétablir et maintenir l’équilibre énergétique, physique et mental de l’être. Il est particulièrement indiqué pour les problèmes liés au stress, à la fatigue chronique, au manque de tonus, à la faiblesse immunitaire et à la fatigue post-accouchement.

Le docteur Nida Chenagtsang est un des rares médecins tibétains à avoir mené des recherches approfondies sur le massage Ku Nye, et il l’a rendu accessible à toute personne qui souhaite s’initier à cet art.

Le Ku Nye est un traitement doux et profond de la médecine tibétaine traditionnelle, une science de guérison datant de plus de 2000 ans. Considérée comme l’un des trois systèmes de soin de l’Asie, la Médecine Traditionnelle Tibétaine aborde les maladies chroniques avec un point de vue holistique qui reste compatible avec la médecine moderne.

Sorig Khang International intègre cette méthode de massage dans une formation pratique complète, qui englobe la riche variété des thérapies externes utilisées en médecine tibétaine. À savoir, traditionnellement: la moxibustion, les ventouses, la saignée, les compresses, le hor me, le Yukcho (thérapie des baguettes), l’acupuncture et la balnéothérapie.

 

VOIR LE PROGRAMME D’ÉTUDES


Les thérapies dans Sowa Rigpa

Le traitement des individus dans un but préventif, curatif ou de soulagement est l’un des objectifs fondamentaux dans toute tradition médicale. Quelles que soient les thérapies de Sowa Rigpa, elles sont répertoriées dans ce que l’on appelle “L’arbre des méthodes de traitement”, troisième “section” de la MTT. La première est “L’arbre de la santé et de la maladie” (ou “arbre de l’équilibre et du déséquilibre”), et la seconde “L’arbre du diagnostic” ­ les deux premières constituant la base du troisième arbre.

 

 

 

 

 

 

“L’arbre des méthodes de traitement” nourrit quatre troncs :

L’alimentation
Selon la médecine tibétaine, les individus doivent être conscients de leur typologie, afin de retrouver un régime alimentaire qui aide à maintenir leur équilibre. L’alimentation peut être ajustée pour différents types de déséquilibres, selon que l’affliction est de nature chaude ou froide, ou différents types de pathologies selon les trois “nye pa” (principes de l’énergie en MTT).

Mode de vie 
La Médecine Tibétaine estime qu’un mode de vie sain consiste à développer une conscience de chaque instant et en toutes les circonstances de vie – quand on se lève, quand on dort, on mange, on travaille, quand on fait de l’exercice, quand on est en société… L’attention est portée même dans des situations telles que les éternuements ou les pleurs.

Médecine
Dans la pharmacopée tibétaine, herbes naturelles, plantes et fleurs sauvages sont employées pour leur effet thérapeutique. Une variété de substances minérales et un petit nombre de substances d’origine animale sont également utilisés. Beaucoup de ces substances se trouvent partout dans le monde, cependant certaines herbes et minéraux spécifiques et particulièrement puissants, se trouvent seulement sur le haut plateau tibétain. En raison de la nature vierge de cet environnement, les ingrédients de la matière médicale tibétaine sont particulièrement purs.

Thérapies externes
La Médecine tibétaine définit la santé physique comme un équilibre entre les trois “nye pa”. Des thérapies externes spécifiques peuvent être utilisées pour rétablir l’équilibre dans chacune de ces énergies. Cette richesse thérapeutique est utilisée individuellement ou comme moyen de soutien en combinaison avec d’autres types de traitements.


 

Tronc des thérapies externes

Dans les quatre Tantras Médicaux, l’ouvrage de référence principal de Sowa Rigpa surnommé « Bible de la médecine tibétaine », par Yuthok au XIIe siècle, sont mentionnés : le massage Ku Nye, la moxibustion, la thérapie des compresses, la saignée, le bain médicinal et l’acupuncture (dans le cadre de la thérapie chirurgicale), dans la section consacrées aux thérapies externes dans le quatrième tantra (quatrième et dernier volume de cette Bible).

  • Ces thérapies peuvent être complétées par des traitements supplémentaires, certains d’entre eux sont mentionnés dans les autres tantras, certains ont été ajoutés dans le développement historique de la médecine tibétaine par influences culturelles, par les termas (découverte spirituelle) ou par expérience individuelle.
  • Dans le deuxième Tantra, nous retrouvons un groupe spécial de thérapies externes ayant pour origine l’influence bouddhiste sur la médecine tibétaine : la mantra­thérapie, utilisant des mantras. C’est une sorte de guérison spirituelle, incluant des méthodes concernant l’alimentation, le mode de vie, la médecine, et les thérapies externes. Ils peuvent également être utilisés seuls et indépendamment. Dans ce contexte, la mantra­thérapie est souvent considérée comme le “cinquième tronc” de l’arbre des méthodes de traitement.

 

 


 

 

Massage Ku Nye

La plus célèbre thérapie externe est le massage traditionnel tibétain Ku Nye (bsku mnye). Il est particulièrement utile dans la prévention et le traitement des troubles du “rLung” (énergie du vent) et peut être utilisé pour presque tous les patients. Il existe différents types de Ku Nye pour divers patients et divers troubles.

Les trois étapes du Ku Nye sont :

  1. Ku’, un traitement préliminaire, c’est-à-dire une application d’huile, une mobilisation douce des articulations, un réchauffement et un assouplissement du corps en général de la peau jusqu’aux muscles superficiels.
  2. Nye’, le massage profond, muscles, points et canaux énergétiques. Cette partie peut utiliser d’autres méthodes de thérapies externes, instruments, traitement de zones spécifiques, etc.
  3. Chi’, post­-traitement, c’est la dernière phase de la séance : l’absorption de l’huile restante avec des poudres (un peeling doux), ou bien retirer le restant d’huile avec un gant humide ou le bain ou la douche.

Les contre-indications relatives du Ku Nye sont le cancer ou les tumeurs.

 

 

En images:

 


 


Ventouses – Me bum (Me Bum)
La thérapie par ventouses, appelée « Thérapie du vase de nectar du Bouddha », se pratique en MTT avec des ventouses en cuivre ou en corne.


Thérapie par les baguettes – Yuk Chö (dByug bChos)
Grâce aux vibrations produites par les baguettes, les affections présentes autour du point traité s’y concentrent et s’en évacuent.


Thérapie par la fumée (rLung Dug)
Cette thérapie de fumigation agit à travers l’olfaction et les odeurs par la combustion de substances médicinales sur du charbon.


Thérapie par les bains tibétain (Lum)
Le terme tibétain « Lum » signifie humidifier, mouiller. Il y a trois types de thérapies : par l’eau (chu lum), par la vapeur (lhang lum) et par les compresses humides (jiang lum).

Thérapie invasive


Moxibustion – Metsa (Me bTsa)
C’est une des thérapies externes les plus importantes utilisée en cas de condition froide.


Acupuncture (Thur Che)
La médecine traditionnelle tibétaine utilise un système de points d’acupuncture et de méridiens qui lui est propre.


Saignées (gTar Che)
La saignée médicale extrait les énergies négatives et le sang impur qui se sont concentrés dans une zone spécifique.

Traitement énergétique

Massage du bLa
L’énergie protectrice bLa est l’énergie pure de Bad kan qui imprègne et constitue le corps humain.


Massage des chakras
Le massage des chakras aborde la formation, le développement, la localisation, l’équilibre et les fonctions des chakras, ainsi que leurs relations aux canaux.


 

Programme d’études

Télécharger le programme

KN 1.1 Bases du Massage Ku Nye

Le massage Ku Nye est originaire de l’ancien royaume du Tibet il y a plus de 3900 ans. C’est une pratique „indigène“ de la Médecine Traditionnelle Tibétaine. Les plus anciens tibétains pratiquaient le Ku Nye par les diagnostics et l’application d’huiles infusées spécifiques ou avec des substances extraites du beurre, pour traiter les déséquilibres des personnes ou des constitutions.

Le niveau 1.1 est en deux modules qui sont réalisés sur 7 jours, soit consécutivement, soit en 2 stages :

KN 1.1.1 Bases de la Médecine Traditionnelle Tibétaine (1 jour) *

  • Introduction à Médecine Traditionnelle Tibétaine (Sowa Rigpa)
  • Présentation d’une vue d’ensemble des 5 éléments, des 3 humeurs Nyes pas et de l’interdépendance (tendrel)
  • Système tantrique
  • Présentation des 3 Racines

KN 1.1.2 Bases du massage Ku Nye (4 jours minimum)

  • Introduction au massage Ku Nye
  • La préparation du thérapeute et du patient
  • La préparation, l’utilisation et l’application des huiles spéciales (KU)
  • La mobilisation des articulations (TSIG JOR)
  • Les méthodes pour retirer l’huile (CHI)
  • L’application du chaud ou du froid

KN 1.1.3 Massages profonds (3 jours)

  • Les techniques de massages
  • Traitement des muscles du tronc, des bras et des jambes ; traitement de la tête et du visage (NYE)
  • Les positions après massages

* Le module de base Ku Nye 1.1.1 est équivalent au module 1.1.1 du cours de MTT


KN 1.2 Pratiques avancée du massage Ku Nye

Les trois branches (techniques), les batons et les pierres sont largement utilisés comme une partie de la thérapie. On les utilise pour exercer une pression sur les différentes parties du corps et sur des points spécifiques afin de restaurer l’état de santé et le bien­ être de l’individu.

Le niveau 1.2 se traite en deux modules :

KN 1.2.1 Canaux et points (3 jours)

  • Présentation d’ensemble du système de canaux et de points de la MTT
  • Techniques de massage KN appliqués sur les points de base du moxa
  • Traitement des six canaux externes
  • Traitement des 13 canaux internes

KN 1.2.2 Ku Nye Avancé (3 jours minimum)

  • Techniques de massages avec des coquillages sur les muscles et les canaux
  • Techniques de massages avec des pierres sur les muscles et les canaux
  • Les méthodes et leurs applications en massage KN avancé

KN 2.1 Thérapies externes 1

La Médecine Traditionnelle Tibétaine offre probablement le plus grand panel de thérapies externes disponible dans une science médicale holistique ; elles sont utilisées pour maintenir ou restaurer l’équilibre de l’organisme. Fondées sur une compréhension du système des énergies, les thérapies externes comportent des applications externes variées et des techniques invasives des éléments énergétiques tel que le chaud, le froid et les vibrations.

Ce cours se compose de 4 modules :

KN 2.1.1 Thérapies externes: Introduction au traitement invasif & Thérapie avec la fumée (Lungdug)(1 jour)

  • Vue d’ensemble des thérapies externes invasives
  • Indications astrologiques
  • Fumigation, matériels aromatiques et leurs applications

KN 2.1.2 Thérapies externes : Horme (Moxa Mongol) (1 jour)

  • Préparation et fabrication
  • Application et techniques avec le Horme

KN 2.1.3 Thérapies externes : Ventouses (2 jours)

  • Introduction sur les ventouses
  • Différents types de ventouses et de cornes
  • Ventouses sèches et humides
  • Traitement selon les indications spécifiques

KN 2.1.4 Thérapies externes : Balnéothérapie (Lum) (2 jours)

  • Introduction à la balnéothérapie
  • Thérapies avec Compresses de pierres, sel, herbes, pierres précieuses, etc.
  • Thérapies avec l’eau incluant la balnéothérapie avec différents types d’eaux et d’herbes, etc.
  • Traitement par bains chauds et transpiration

KN 2.2 Thérapies externes 2

Ce cours aborde plus profondément les méthodes de traitement invasifs.

Ce cours se compose de deux modules :

KN 2.2.1 Thérapies externes : Moxibustion (Me tsa) (3 jours)

  • Introduction à la moxibustion et le système de points
  • Moxa : encens, cigares et cônes
  • Application et techniques du Moxa sur le dos, les bras et les jambes
  • Application et techniques du Moxa sur le torse et le visage

KN 2.2.2 Thérapies externes : thérapie avec des bâtons (Yukcho) (2 jours)

  • Introduction à la thérapie avec des bâtons
  • Différents types de bâtons
  • Traitement du tronc, des bras et des jambes

KN 3.1 Bases du diagnostic et des pathologies

Cette session de cours introduit les aspects du diagnostic et de connaissance de la pathologie générale dans la pratique de la MTT. Cette session est fondée sur les écrits des troisième et quatrième Tantras médicaux. L’ensemble du cours intégrera des perfectionnements supplémentaires de techniques préventives pour traiter des conditions spécifiques.

Ce cours se compose de deux modules :

KN 3.1.1 Bases du diagnostic (3 jours)

  • Principes du diagnostic
  • Critères de différenciation
  • Examen du corps et des organes des sens
  • Bases de l’analyse des urines
  • Bases de la lecture du pouls

KN 3.1.2 Bases de la pathologie (2 jours)

  • Causes, conditions et physiopathologie des désordres
  • Désordres du Vent ( rlung)
  • Désordres de la Bile ( mkhris pa )
  • Désordres de la Phlegme (bad kan)

KN 3.2 Intégration clinique

Les contenus éducatifs des connaissances de bases de la MTT ; les techniques de diagnostics et de traitements sont appliqués. Ce cours permet aux étudiants d’acquérir des premières expériences et d’appliquer leurs connaissances en vue de la préparation de l’examen final.

Ce cours se divise en trois modules :

KN 3.2.1 Diagnostics cliniques (2 jours) *

  • Capacités individuelles à proposer un diagnostic sur une étude de cas d’un patient (examen du corps, analyse d’urine, lecture de pouls)

KN 3.2.2 Traitement Ku Nye clinique & Thérapies externes (2 jours)

  • Capacités individuelles à effectuer un diagnostic et à appliquer un traitement sur une étude de cas d’un patient.

KN 3.2.3 Conclusions sur Ku Nye et Thérapies externes (1 jour)

  • Révisions des points essentiels des enseignements
  • Préparation à l’examen

* Le module KN 3.2.1 Diagnostic clinique est équivalent au module 4.3.1 Diagnostic clinique de la MTT


Module optionnel KN 4.1 Saignées *

Les saignées ont été utilisées dans différentes cultures à travers le monde depuis des milliers d’années. Elles sont indiquées dans la plupart des désordres de nature chaude avec de profonds déséquilibres. Ces méthodes invasives sont considérées comme très efficaces.

Le module optionnel KN 4.1 : Saignées (2 jours) * aborde :

  • Introduction sur les saignées et le système de points
  • Les techniques de saignées
  • Les signées des bras et des jambes

* Ce module optionnel nécessite des connaissances médicales de bases, plus spécifiquement en anatomie et physiologie. Admission à ce cours est soumis à l’examen des demandes individuelles.


Module optionnel KN 4.2 Bases de l’acupuncture*

La Médecine Traditionnelle Tibétaine a son propre système d’acupuncture fondé sur des structures anatomiques et les connexions des énergies en certains points spécifiques. En tant que partie des thérapies chirurgicales externes, l’acupuncture est considérée comme une méthode complète de traitement d’un désordre.

Le module optionnel KN 4.2 Bases de l’Acupuncture (2 jours) * traite les points suivants :

  • Introduction à l’acupuncture et son système de points
  • Les techniques d’Acupuncture
  • L’acupuncture sur les bras et les jambes

* Ce module optionnel nécessite des connaissances médicales de bases, plus spécifiquement en anatomie et physiologie. Admission à ce cours est soumis à l’examen des demandes individuelles.


Module optionnel KN 4.3 Acupuncture approfondissements*

Ce module propose un approfondissement du système d’acupuncture selon la MTT ; il présente : l’utilisation de techniques combinées avec application de chaleur. Et l’acupuncture appliquée sur de zones sensibles du corps et l’utilisation de différents matériaux en fonction des localisations.

Le module optionnel KN 4.3 : Acupuncture approfondissements (2 jours) * aborde les points suivants :

  • Aiguilles chaudes et froides
  • Acupuncture sur le tronc
  • Aiguille d’or

* Ce module KN 4.3 requiert d’avoir suivi le module KN 4.2 Bases de l’acupuncture.


Module optionnel : KN 4.4 Thérapies Purgatives *

Les thérapies purgatives font parties des traitements médicaux. L’application de certaines méthodes de „purge“ requiert un savoir faire similaire à ceux de l’utilisation des thérapies externes.

Le module optionnel : KN 4.4 Thérapies purgatives (2 jours) * traite des points suivants :

  • Présentation générale de l’ensemble des thérapies purgatives gastro-intestinales
  • Lavements
  • Nettoyage du côlon

* Ce module optionnel KN 4.4 « Therapies purgatives » requiert des connaissances médicales en anatomie, physiologie, pathologie et pharmacologie. L’admission à ce cours est soumis à l’examen des demandes individuelles.


Module optionnel : KN 4.5 traitement des énergies

La richesse des traitements des thérapies externes inclut également une catégorie „traitement énergétique“. Celui-ci permet de traiter des déséquilibres profonds sous-jacents affectant les structures des énergies subtiles du corps humain.

Le module optionnel : KN 4.5 Traitement des énergies (2 jours) aborde les contenus suivants :

  • Le chemin astrologique de l’énergie bLa
  • Le massage de bLa
  • Introduction au système Vajrayana des chakras
  • Le massage des Chakras

Textes © Sorig Khang