Lu = corps physique — Jong = entraînement ou transformation

Le yoga tibétain de la guérison ou yoga thérapeutique

Le yoga Lu Jong, créé il y a environ 8000 ans, est la discipline du mouvement la plus ancienne d’Asie. Basés sur une connaissance approfondie de l’interaction entre la nature, le corps et l’esprit, ses mouvements spécifiques créent un équilibre entre les liquides et les éléments vitaux de l’organisme.

Les mouvements portent pour la plupart sur des mouvements de la colonne vertébrale (extension, flexion, torsion). Dans la médecine tibétaine, la colonne vertébrale est un peu la boîte à énergie du corps et part du principe que si la colonne n’est pas équilibrée, alors tous les systèmes du corps se déséquilibrent automatiquement. L’impact des mouvements sur les vertèbres permet d’énergiser les canaux du corps qui se sont asséchés et les font à nouveau fonctionner. Les canaux cassés sont reconnectés afin que l’énergie puisse à nouveau mieux circuler.

La pratique

Le yoga Lu Jong 1 est composé de 21 mouvements répartis en 5 séries :

  • les mouvements d’harmonisation des 5 éléments,
  • les mouvements pour la mobilité des 5 parties du corps,
  • les mouvements pour les fonctions des 5 organes vitaux,
  • les mouvements pour soigner les 6 conditions.

Des exercices de respiration, d’automassage des 5 éléments, de méditations et de relaxation sont également proposés.

Le rythme

Les exercices sont enchaînés sous la forme d’un mouvement continu sur lequel se greffe un souffle calme et régulier.

La magie du yoga Lu Jong est son ouverture à tous. Les exercices sont en effet réalisables sur une chaise, ouvrant leurs bienfaits à tous, personnes à mobilité réduite ou personnes âgées.

Historique

Les mouvements du Lu Jong ont pour origine les anciens enseignements tibétains de la tradition Bön et du Tantrayana du Bouddhisme tibétain dont est issue la médecine tibétaine. Cependant, cette pratique est uniquement connectée à Tulku Lobsang. Il a reçu les enseignements de Lu Jong de la tradition Bön à l’âge de 11 ans. En parallèle, il a reçu les enseignements et transmissions de quasiment toutes les lignées tibétaines. Il a étudié la méditation bouddhiste, la médecine et l’astrologie. Au contact des Occidentaux, Tulku Lobsang décida de rassembler les exercices de Lu Jong des différentes traditions et lignées, puis il les modifia et les adapta pour le corps humain de l’homme occidental afin que des personnes de tout âge et de toute condition physique puisse les pratiquer.

Les bienfaits

C’est par la connaissance profonde de l’interdépendance entre la nature, l’esprit et le corps que les yogis d’alors ont façonné les mouvements du Lu Jong. Ces grands yogis avaient compris l’importance de l’influence sur nous de la nature et des cinq éléments que sont la terre, l’eau, le feu, le vent et l’espace. Ils ont su comprendre la profonde connexion qu’il y a entre notre esprit, notre respiration et les vents subtils internes qu’est l’énergie vitale.

Le Lu Jong vient répondre à ces problèmes en permettant à chacun d’améliorer sa santé et sa joie de vivre, en retrouvant la sensibilité du corps et de l’esprit et en développant sa conscience, en éveillant l’écoute intérieure.

Bienfaits mentaux

Le corps et l’esprit sont intimement liés. En aiguisant la conscience du corps, le Lu Jong renforce la force de concentration de l’esprit et le calme. Nous pouvons ainsi nous libérer des émotions négatives comme la colère, la haine et la cupidité, et développer les émotions positives telles que la compassion et la joie.

Bienfaits physiques

Le but premier du Lu Jong est d’améliorer et de maintenir la santé en augmentant la résistance à la maladie. La force globale s’améliore, l’immunité se renforce et l’endurance s’accroît. La pratique régulière du Lu Jong permet d’augmenter la chaleur interne, laquelle est en lien direct avec les processus des fonctions métaboliques et cellulaires.

Bienfaits énergétiques

Le souffle est le lien entre le corps et l’esprit. Il est notre énergie vitale. Mais il existe un autre type de souffle, plus subtil, le vent qui circule dans les canaux de notre corps. En apprenant à contrôler ce vent, nous pouvons guérir les déséquilibres et les maladies. Les mouvements du Lu Jong ouvrent et ferment nos canaux à des points spécifiques, permettant de relâcher les blocages et encourageant le vent à circuler harmonieusement dans les canaux. Une bonne circulation du vent dans les canaux permet d’avoir le corps et l’esprit en équilibre. Le mental est alors clair et l’on peut librement et pleinement expérimenter l’amour et la compassion.

Galek YakarPar Gelek Yakar, enseignant en Yoga Ne Jang, Lu Jong, Sa che, Fengshui tibétain, Rêves et psychologie, Thérapie externe de médecine tibétaine, Massage tibétain, Ayurveda-panchakarma thérapies, Thai traditionnel Nuad Boran (réflexologie plantaire, assis, dos, avec pochons, avec ou sans huile) et formateur en Tog Chöd-l’épée de sagesse